Chirurgie et médecine esthétique à Lyon : Quel injectable choisir pour un avoir un bon résultat a la fois naturel et sûr?

/ / / / /

ETES VOUS BOTOX OU ACIDE HYALURONIQUE?

On constate souvent une opposition entre ces deux substance en consultation, avec une préférence pour l'acide hyaluronique qui apparait aux yeux du grand public comme plus sûr plus naturel "on a de l'acide hyaluronique naturellement dans la peau" alors que le botox (toxine botulique) apparait comme un poison nocif. 

En pratique il n'en ait rien, et médicalement parlant, le botox est moins dangereux à injecter et ne peux pas provoquer de dégas irreversibles, contrairement à l'acide hyaluronique qui peut, mal injecté provoquer des lésions irreversibles (granulôme, zone de nécrose exceptionnelle).  

En réalité, ces deux substances sont maintenant bien connus, avec un recul de 25 ans en esthétique,et permettent seule ou en association de réaliser de trés beaux résultats sur le visage, en toute sécurité, si on respecte leurs contre-indication, et si elles sont utilisées dans des mains expertes rompues à leur utilisation par des années d'expériences. 

On a l'habitude dans le traitement du visage de diviser ce dernier en 3 tiers:

- le tiers supérieur qui comprends le front jusqu'au coin des yeux (canthus externe),

est classiquement traité avec la toxine botulique qui permet d'effacer les rides horizontales du front, les rides de la glabelle avec la fameuse ride du lion, et les rides de la patte d'oie. Elle permet en plus de réaliser un leger lift du front et du sourcil dont la queue se relève légèrement avec une ouverture du regard qui fait tout le charme de cette technique. 

La toxine botulique est le traitement de référence des rides de la région fronto-orbitaire qu'on traitait  insuffisamment avec les injections d'acide hyaluronique. Cependant avec les progrès de la volumétrie et l'apport des canules (aiguilles à bout rond sans biseau) on peut grâce à l'acide hyaluronique traiter les pertes de volume du front, des sourcils, et des tempes, et pallier à la squelettisation de la région fronto-temporale et peri-orbitaire. 

Le résultat de l'association botox-acide hyaluronique est bluffant, trés naturel et apporte un rajeunissement du regard étonnant. 

- le tiers moyen va du coin des yeux au coin des lèvres (commissures labiales).

Il est habituellement traité par volumétrie avec succés.

En effet en restaurant la perte des volumes graisseux du 1/3 moyen avec de l'acide hyaluronique trés réticulé, au niveau des pommettes et de la vallée des larmes, non seulement on rééquilibre cette région mais l'ensemble du visage.

C'est probablement aujourd'hui le traitement phare des techniques de rajeunissement du visage. Et s'il fallait choisir un seul traitement, pour des raisons économique par exemple, ce serait celui là. 

La toxine botulique a une action limitté à cette étage. Elle permet d'estomper les rides de la paupière inférieure, d'effacer les bunny lines, les rides du lapin qu'on trouve sur les cotés du haut du nez, et de traiter indirectement le sourrire gingival (gummy smile). 

- Le tiers inférieur qui va du coin des lèvres jusqu'à la ligne mandibulaire, est probablement la zone la plus difficile à traiter avec les techniques médicales.

C'est la zone de prédilection du lifting cervico-facial, ou de sa version soft le mini lifting.

Mais que faire si les patients ne veulent pas de chirurgie, ni de la pose de fils résorbables ou non au succés mitigé?

-La volumétrie par acide hyaluronique garde sa place pour rééquilibrer les creux du menton et le pli d'amertume, de même que le traitement de l'ovale de part et d'autres de la bajoue. A noter que pour cette dernière indication, le Radiesse (hydroxyapatite de calcium) est trés intéressant. Il faut faire trés attention à ne pas allourdir les bajoues ce qui serait trés disgacieux.

-C'est là que l'utilisation de la toxine botulique est trés intéressante, bien que délicate.

Elle permet de détendre le muscle DAO responsable du pli d'amertume et de l'aggravation de la bajoue. Elle permet de gommer l'aspect "peau d'orange" du menton et de repositionner ce dernier dans une position correcte. Elle permet de détendre le muscle du cou (plathysma) et de redéfinir ainsi la ligne mandibulaire pour retrouver un bel ovale. Dans certains cas on peut réduire les cordes plathysmales du cou responsable du cou de dindon.

Pour finir il ne faut pas choisir acide hyaluronique ou toxine botulique, mais associer ces deux merveilleuses molécules,

qui aujourd'hui ensemble, permettent une merveilleuse alternative à la chirurgie, pour réaliser un véritable lifting médical sans chirurgie à lyon au centre Cleage, sans éviction sociale, sans douleur, sans hématome, pour un prix plus abordable.

Le principe demeure d'abord, relaxer les muscles du visage responsables d'expressions négatives, les muscles abaisseurs qui tirent les traits vers le bas, puis de restaurer les volumes graisseux disparus resposables de creux disgracieux sur le visage. On peut alors combler les rides et ridules résiduelles avec de l'acide hyaluronique peu réticulé, et réaliser enfin une rehydratation avec des skinbooster ou un mésolift.

Le résultat est là naturel, harmonieux. Le visage parait reposé détendu, lumineux. On a pas tant rajeuni que embelli pour de nombreux mois. A signaler qu'on ne revient jamais complétement comme avant. Il faut entretenir ce résultat une à deux fois par an. Le résultat se perpetue de fois en fois plus durable.

C'est un coup de frein au vieillissement, qui apporte de la beauté aux années, donc de la joie et du bonheur.

La médecine esthétique n'étant pas in fine, là pour rajeunir, mais pour sublimer la beauté. 

 

Publié le 30/10/2017 

 

 

lifting médical au centre cleage
lifting médical au centre cleage
Prendre Rendez-vous Prendre rendez-vous en ligne
  • Centre Cléage

  • 1 RUE DE LA BARRE - 69002 LYON
  • Tél. :
  • Email :

  • Nos horaires
  • Centre Cléage

  • (uniquement sourire et visage)
  • 69 rue du rhône - 1207 Genève
  • 7ème étage
  • Dr Roset Fabienne
  • Tél. : +41 79 471 34 35‬
Remonter en haut de page